Chartes de la Section

Règlement intérieur

Ce règlement intérieur, applicable dans la section Basket, est composé de quatre parties :

  • la première et la seconde concernent le joueur et sa famille,
  • la troisième est dévolue plus particulièrement à l’entraîneur,
  • la quatrième est pour les parents responsables d’équipe et les membres du bureau.

Les différentes informations ci-après sont reprises partiellement au sein des Chartes Joueur et Parents qui sont intégrées au dossier d’inscription, et qui doivent être signées.


1 – Les droits et les devoirs du joueur
Les droits du joueur

En s’inscrivant au CAO Basket, le joueur s’acquitte d’une cotisation annuelle (qui sert très concrètement à payer la licence, le renouvellement de matériels et les entraîneurs).

Le joueur est assuré de participer à un ensemble d’entraînements, de matchs de championnats départementaux, de tournois.
Le joueur et sa famille accèdent également à un ensemble d’activités de divertissement (avec participation selon les cas).

Les entraînements sont assurés par des bénévoles qui ont un niveau de Basket nécessaire.

L’entraîneur d’une équipe peut exceptionnellement changer en fonction des empêchements personnels.

L’entraînement fait partie intégrante d’une activité dite de loisirs et non de gardiennage.

Le joueur est respecté par l’ensemble de la communauté.

 

Les devoirs du joueur

Le Basket Ball est par définition un sport d’équipe. Il est basé sur une bonne entente entre tous les membres de l’équipe et de son (ou de ses) entraîneur(s).

Le joueur ne doit en aucun cas remettre en cause cette bonne entente.
Le joueur doit respecter les autres joueurs ainsi que son entraîneur.

Les devoirs du joueur sont essentiellement basés sur le respect de l’autre (parents, arbitres et adversaires).
Pour être respecté, il faut respecter les autres.

L’entraîneur a pour but d’accroître le niveau de basket du joueur.
C’est donc contraignant mais enrichissant de conserver l’équilibre entre respect, discipline et pratique.
Le joueur doit accepter les exercices proposés afin de conserver l’intégrité de l’équipe.

Si le joueur est sélectionné par l’entraîneur pour participer à un match et qu’il ne peut honorer le rendez-vous, il doit prévenir son entraîneur au plus tard le soir du dernier entrainement avant le match (le club est assujetti à des amendes importantes en cas de forfait. Au-delà de 3 forfaits dans la saison, l’équipe sera radiée pour le reste de la saison).

Tout joueur sélectionné pour des matchs s’engage à participer au moins deux samedis dans l’année à honorer des astreintes : arbitrage, co-arbitrage ou table de marque.

L’entraîneur peut exclure le joueur en cas de manquement à l’un des principes.

Il est formellement interdit au joueur d’utiliser le matériel et les installations sportives sans la présence d’un dirigeant.

 

 

2 – Les droits et devoirs des parents du  joueur

La famille du joueur est encouragée à accompagner celui-ci aux matches et à soutenir l’équipe.

La vocation de l’entraîneur n’est pas de faire régner l’ordre. Le représentant légal du joueur doit donc inculquer à son enfant les règles élémentaires de vie en groupe et de respect des autres joueurs.

Le représentant légal du joueur peut s’adresser individuellement ou collectivement au responsable de l’équipe de leur enfant ou à tout membre du bureau en cas de nécessité.

Les déplacements pour les matches extérieurs sont gérés par roulement des parents (les plannings seront distribués en début de chaque phase du championnat dans la mesure du possible). Des mises à jour seront à prendre en compte au fur et à mesure de la réception des convocations adverses.

Les parents d’astreinte pour les déplacements doivent respecter leur tour et se faire remplacer/permuter avec d’autres parents si nécessaire.

Le représentant légal du joueur accepte que son enfant soit transporté d’une manière privée, par l’entraîneur, un autre parent, un membre du bureau ou par autocar.

Le joueur et son représentant légal reconnaissent avoir pris connaissance de ce document et en acceptent les principes.

 

3 – Les droits et devoirs de l’entraîneur

L’entraîneur est le maillon le plus important de tout club. Il est à la base de la dynamique générale.

L’entraîneur gère pleinement son équipe en bonne coordination avec les parents responsables d’équipe et des membres du bureau.

La politique pédagogique de l’entraîneur doit être en accord total avec celle du club. Ceci dans le but d’aboutir à une politique pédagogique cohérente et globale. A cet effet, des réunions régulières seront organisées par le Bureau du CAO Basket. La présence de l’entraîneur est indispensable.

L’entraîneur a la responsabilité des jeunes qui lui sont confiés.
En aucun cas, il ne doit les abandonner sans surveillance.
Si un entraînement est écourté, les parents des jeunes qui ne rentrent pas seuls doivent être prévenus.

En cas d’impossibilité d’assurer un entraînement, l’entraîneur doit prévenir les joueurs.

L’entraîneur doit veiller à ce que les joueurs aient une attitude correcte lors des rencontres aussi bien sur le terrain qu’aux alentours. Toute attitude contraire à l’esprit sportif devra être sanctionnée en plein accord avec le bureau.

Du fait de l’impact important de l’entraîneur sur les joueurs, il est fondamental que celui-ci s’investisse dans la vie du club (vie festive, tournois, etc..).

Avant chaque match de championnat, l’entraîneur est le seul à pouvoir sélectionner les joueurs qui participeront au match. Les joueurs retenus ou non doivent respecter ses choix.

 

4 – Les droits et devoirs des membres du bureau

Les membres du bureau sont habilités à faire respecter le présent règlement intérieur.

Ils s’engagent individuellement ou collectivement à écouter attentivement les remarques des entraîneurs, joueurs et famille.

Les membres du bureau sont responsables de la cohésion du groupe et de l’entente entre les parents, les entraîneurs et les joueurs.

Ils sont responsables du matériel dont ils ont la charge.

Ils doivent prévenir les joueurs et leur famille suffisamment à l’avance des horaires et lieux des matches en coordination avec le correspondant du Basket auprès du comité départemental de l’Essonne.

Tout problème, lié à ce règlement intérieur ou non explicité dans le présent document sera tranché par le bureau qui est souverain en la matière.